Génioplastie embellit l’apparence du menton

Les différentes techniques de chirurgie du menton corrigent efficacement les défauts esthétiques, tels qu’un menton en galoche ou un menton fuyant.

La demande porte sur la correction de deux types d’imperfections : le menton en galoche ou menton saillant qui est trop avancé et le menton fuyant qui, au contraire, est trop reculé.

Esthétiquement, il existe de profil une ligne verticale idéale depuis le front qui passe par le nez jusqu’à la base horizontale du menton. Si le menton dépasse de cette ligne, il est saillant. Si le menton est situé en arrière de cette ligne, il est fuyant.

En cas d’excès de graisse, on fera d’abord une petite liposuccion avant de commencer l’intervention de génioplastie.

Il y a une complémentarité entre le menton et le nez. C’est pourquoi une rhinoplastie est souvent réalisée en même qu’une chirurgie du menton afin de réaliser un ensemble assorti. L’opération combinée s’appelle la profiloplastie.

Lorsque le menton est légèrement fuyant, on peut recourir à un lipofilling ou à des injections d’acide hyaluronique.

Si les anomalies de position du menton entraînent des lésions de la gencive inférieure avec les dents qui risquent de se déchausser ou des problèmes au niveau de l’articulé dentaire, par exemple une gêne à fermer la bouche, le patient sera orienté un spécialiste du sourire qui traitera l’ensemble du bas du visage avec des techniques de chirurgie maxillo-faciale.

Selon la technique chirurgicale employée, l’opération du menton se fait sous anesthésie locale ou générale, en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation et dure entre une demi-heure à une heure trente.

L’incision est dissimulée dans la bouche sur la gencive inférieure ou elle est faite très discrètement sous le menton.
Reculer un menton en galoche

Deux techniques sont possibles :

Le rabotage de l’os de la mâchoire : Le chirurgien lime le bord inférieur de l’os mandibulaire afin de diminuer la projection du menton.
L’ostéotomie de recul du menton : Le chirurgien coupe l’os en excès puis il refixe la partie avant du menton à l’aide plaquettes et de vis métalliques.

Avancer un menton fuyant

Trois techniques sont possibles :

– La pose d’un implant menton : Il existe des prothèses soit en silicone, soit en Medpor (POREX). Ces deux types de d’implants donnent de bons résultats. Le choix dépend à la fois du défaut esthétique à corriger, des souhaits du patient et des habitudes du chirurgien. Les implants du menton ont également des formes diverses : prothèse centrale, prothèse avec des petites ailes latérales, etc. Le chirurgien insère ensuite l’implant mentonnier dans une loge sur mesure au niveau de l’os de la mâchoire inférieure. La prothèse est dissimulée par l’épaisseur de la graisse et des muscles du menton.

– L’ostéotomie d’avancement du menton : Le chirurgien coupe l’os du menton dans le sens horizontal afin de créer un fragment osseux qui est ensuite avancé et fixé dans la position désirée à l’aide de plaquettes et de vis métalliques.

– La greffe osseuse : Le chirurgien prélève la greffe dont il a besoin sur la bosse du nez lorsqu’il fait une profiloplastie ou bien sur le crâne, le bassin, etc. pour remodeler le menton.

Chirurgie Esthétique Tunisie